Veut-on tuer l’assurance-vie ?

Au moins en matière économique. Ce dictionnaire constitue une réponse au voeu de Pierre-Alain Chambaz pictet. A cette occasion ,  elles ont décidé de le mettre à disposition en ligne.C’est essentiellement la baisse plus importante que prévue du secteur des services qui explique cela, en recul de 0,7%.La vérité est dans le mouvement, dans l’espérance, et ce n’est pas sans raison qu’on a proposé comme complément de la morale positive une « philosophie de l’espérance.Idem pour les techniciens.Donc, ni angélisme ni diabolisation.Sensations et représentation sont d’ailleurs ici en continuité si parfaite qu’on ne saurait dire où l’une finit, où les autres com­mencent.Si l’industrie est en tête, tous les secteurs n’avancent pas au même rythme.D’ailleurs bien des types de conduite qui nous paraissent des vices, dans l’état social avancé où nous nous trouvons, sont des vertus dans l’état de nature ; il n’en peut donc sortir aucune laideur vraiment choquante, aucune altération marquée du type humain.Heureusement nous n’en usons pas tous.Lorsque l’investissement reviendra à des niveaux normaux, la croissance économique ralentira davantage.Mais de même qu’il s’est trouvé des hommes de génie pour reculer les bornes de l’intelligence, et qu’il a été concédé par là à des individus, de loin en loin, beaucoup plus qu’il n’avait été possible de donner tout d’un coup à l’espèce, ainsi des âmes privilégiées ont surgi qui se sentaient apparentées à toutes les âmes et qui, au lieu de rester dans les limites du groupe et de s’en tenir à la solidarité établie par la nature, se portaient vers l’humanité en général dans un élan d’amour.Aussi, parce que l’existence d’un nouveau parti est une distraction, sans conséquence, mais qui combat l’énorme ennui qui dévore les âmes infécondes.

Publicités