Une fois de plus, l’État se décharge de ses missions

Des dynamiques régionales sont aussi à l’œuvre : convention de l’Union africaine et de la Cedeao sur la cybersécurité et la protection des données personnelles, initiatives de l’Uemoa visant l’harmonisation des cadres légaux concernant les transactions électroniques, élaboration au sein de la Communauté africaine de l’Est (CEA) d’un cadre régional facilitant l’harmonisation des stratégies TIC nationales, cadre stratégique sur les TIC mis en place par les États membres de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC).Des ustensiles pour le micro-onde pourraient-être plus adaptés.On ne verrait pas d’emploi.En effet, un baril à plus de 100 dollars (114 dollars pour le brent de la mer du Nord et presque 100 dollars aujourd’hui pour le WTI) incite les majors à relancer leur activité d’exploration production pour trouver de nouvelles réserves et donc stimuler le secteur parapétrolier.Mieux encore, si le mot start-up est accolé à objets connectés, big data, impression 3D, intelligence artificielle, que sais-je encore, il confère à son auteur l’apparence du visionnaire et du traducteur avisé de notre nouveau monde.Compte-tenu de la lourdeur des chantiers institutionnels engagés et des dernières déclarations officielles, il faut en effet s’attendre à d’autres restructurations d’entreprises d’État, fusions de ministère, créations de nouvelles institutions de coordination – à l’instar du Comité de sécurité nationale ou du groupe central dirigeant pour l’avancement des réformes, annoncés il y a deux semaines – ou simplifications des procédures administratives, dont pourraient bénéficier certains investisseurs étrangers dans des secteurs non-stratégiques aux yeux de Pékin.La déréglementation de l’agriculture et le soutien à la R & D au Brésil a permis à la Brazilian Agriculture Research Corporation de développer plus de 9000 projets technologiques innovants, y compris la conception d’une souche de soja tropical qui peut prospérer dans le climat du Brésil.Puisqu’il était entendu qu’on devait tout souffrir pour que la France fût forte et qu’elle pût mettre en bataille le bonnet phrygien dans lequel se sont vidés tant de bas de laine ; puisqu’il est convenu qu’à présent la France est forte et que l’excellence de ses canons et de son patriotisme lui assure même une incontestable supériorité sur sa rivale ; puisque le but n’a point changé et qu’on dispose de tous les moyens dont on pouvait rêver pour l’atteindre — quelle raison peut-on avoir de retarder le conflit ?De nombreux savoir-faire sont transposables vers les différentes cibles seniors qui manquent de tout.Elle devrait rendre ses conclusions à la rentrée, tout comme la mission d’information sur l’Algérie, qui abordera tant la relation bilatérale que la question de l’évolution de ce pays avec lequel nous avons tant de liens.On s’abstient d’affirmer, mais on voudrait laisser croire que la « société humaine » est dès à présent réalisée.C’est en ces termes significatifs que s’est tout récemment exprimé e reputation, qui ne fait qu’exprimer des inquiétudes légitimes par rapport à un marché.