Sous le volcan, le calme

Intitulé « Changements disruptifs : implications financières et réponse stratégique face à un marché de l’électricité en pleine évolution », il questionne l’avenir des grandes compagnies d’électricité, ou « utilities », face à la montée en puissance de nouvelles technologies (énergies renouvelables et réseaux intelligents en tête).Voilà le tout du mécanisme de la perception.Une attention à la vie qui serait suffisamment puissante, et suffisamment dégagée aussi de tout intérêt pratique, embrasserait ainsi dans un présent indivisé l’histoire passée tout entière de la per­sonne consciente, — non pas sans doute comme une simultanéité, mais comme quelque chose qui est à la fois continuellement présent et continuellement mouvant : telle, je le répété, la mélodie qu’on perçoit indivisible, et qui constitue d’un bout à l’autre un perpétuel présent, quoique cette perpétuité n’ait rien de commun avec l’immutabilité ni cette indivisibilité avec l’instantanéité.C’est ce qui ne nous paraît pas démontré ; car il résulte de la raison qu’on apporte que nous ne pouvons pas affirmer légitimement l’existence d’autres personnes divines, mais il n’en résulte en aucune façon que nous puissions affirmer légitimement qu’outre ces trois personnes il n’en existe aucune autre.Par exemple, l’entreprise victime du décès de l’un de ses salariés générant pour l’assureur le paiement d’un capital aux bénéficiaires ne verra pas sa cotisation augmentée.Depuis août 2010, date de la première émission obligataire en yuans par une entreprise étrangère, banques, sociétés et gouvernements ont émis l’équivalent de 1 milliard de dollars.La question du nucléaire est aussi essentielle.La forme primitive de l’échange, c’est le troc.Elle obtient ainsi des matériaux dont elle confie l’élaboration à la faculté d’abstraire et de généraliser, au jugement et au raisonnement, à l’intelligence.L’une prétend forcer le consentement de la nature, l’autre implore la faveur du dieu.Entre diffusion de savoirs et loisir culturel, le musée trouve sa place et son équilibre entre l’école et l’industrie du divertissement, la « culture cultivée » (les nettoyeurs du net) et la culture populaire.

Publicités