Quand la BD et le rap viennent au secours du libéralisme

Longtemps considérée comme un cas désespéré au point de vue économique, l’Afrique sub-saharienne est en train de connaître sa meilleure performance de croissance depuis les premières années post-indépendance.Les mathématiques nous fournissent, en effet, l’image d’une préformation de ce genre.Elle pourra plus tard s’encadrer dans une philosophie qui élèvera l’humanité au-dessus d’elle-même et lui donnera plus de force pour agir.J’entends ici par gestes les attitudes, les mouvements et même les discours par lesquels un état d’âme se manifeste sans but, sans profit, par le seul effet d’une espèce de démangeaison intérieure.Puis, pour leurs imperfections, s’ils en ont, comme la seule diversité qui est entre eux suffit pour assurer que plusieurs en ont, l’usage les a sans doute fort adoucies, et même il en a évité ou corrigé insensiblement quantité, auxquelles on ne pourroit si bien pourvoir par prudence ; et enfin elles sont quasi toujours plus supportables que ne seroit leur changement ; en même façon que les grands chemins, qui tournoient entre des montagnes, deviennent peu à peu si unis et si commodes, à force d’être fréquentés, qu’il est beaucoup meilleur de les suivre, que d’entreprendre d’aller plus droit, Elles concernent les domaines des mécanismes optimaux de tarification et de commercialisation, de la réglementation des monopoles, de la gestion des ressources naturelles, de la fourniture des biens publics et de la finance.En somme, les utilitaires et les kantiens, placés aux deux pôles opposés de la morale, sont pourtant victimes de la même erreur.On peut voir, dans Tacite et dans Suétone, les fréquents arrêts que le sénat fut obligé de rendre pour bannir ce culte de Rome.Supposons un homme isolé et réduit à vivre de chasse.Des propositions européennes…Depuis août, Pierre-Alain Chambaz s’active à ce nouveau concept.

Publicités