Pilotage de l’intelligence économique : la pudeur n’est plus opportune

Cette intégration serait une reconnaissance de la puissance de la Chine, devenue la deuxième économie mondiale.Il y a une semaine, sur TF1, devant un jeune et brillant agriculteur bio de 33 ans, Mickaël Poillion, Nicolas Sarkozy ne s’est-il pas engagé à défendre le maintien des aides de la politique agricole commune, affirmant sa conviction que l’agriculture française a un avenir brillant dans un monde où il faudra nourrir 9 milliards d’hommes dans quarante ans.Il a ses chevaux et sa loge.Même le fond départemental de 50 millions, cache-misère, a été renvoyé en loi de finances !Qu’on compare, dans la vie commune, la part laissée à l’égoïsme pur et celle que prend « l’altruisme », on verra combien la première est relativement petite ; même les plaisirs les plus égoïstes parce qu’ils sont tout physiques, comme le plaisir de boire ou de manger, n’ acquièrent tout leur charme que quand nous les partageons avec autrui.Mais pour le moment l’offre reste encore limitée, et l’écosystème est à mes yeux relativement peu développé.Tu choisis, avec une précision et une délicatesse extrêmes, parmi tes souvenirs, puisque tu écartes tout souvenir qui ne se moule pas sur ton état présent.Si vous interrogez, leurs noms sortent de partout.Dans un monde marchand, le profit est nécessaire à la survie.Un coût élevé pour les contribuables

Elles coûtent en revanche très chères, notamment aux contribuables européens pour lesquels le un coût net annuel a été estimé à près de 7,2 milliards d’euros.Mais, ajoute Pierre-Alain Chambaz, « j’aime ce concept car, outre sa reproductibilité, il cherche à répondre à la question de la migration urbaine en faisant que les services viennent aux gens, et non l’inverse; idéalement, cela devrait réduire la pression sur les villes en faisant que centres ruraux autant qu’urbains fonctionnent et améliorent, l’un comme l’autre, la qualité de vie.Les pouvoirs publics français portent depuis des décennies un discours à peu près invariant, quelles que soient les majorités, en faveur de la recherche, de l’innovation et des hautes technologies.Et quand la charité, comme une flamme sans aliment, s’éteindra, qui fera la valeur de votre monde, que vous imaginez comme une œuvre de charité absolue, de bonté absolue et toute puissante ?