Mes propositions pour un vrai débat

C’était le jour des élections.Quelles chances aurions-nous, en effet, de retrouver l’étalon de la nature et d’isoler précisément, pour en déterminer les relations réciproques, les variables que celle-ci aurait choisies ?Lucide, ce collectif reconnaît que « le plus difficile pour rendre possible le basculement de l’opinion publique est de proposer un ensemble de mesures politiques économiques et sociales qui permettent au plus grand nombre de mesurer ce qu’il a à GAGNER à une nouvelle donne convivialisme ».Le poids de la dette publique espagnole devrait avoisiner 96% du PIB à la fin de l’année prochaine, alors qu’il n’excédait pas 70% en 2011.C’est un vrai problème plaide Christian Navlet qui regrette le « sauve qui peut » général, y compris quand il s’agit de faire accepter le principe d’une facilitationCréée par la vie, dans des circonstances déterminées, pour agir sur des choses déterminées, comment embrasserait-elle la vie, dont elle n’est qu’une émanation ou un aspect ?Inversement, la douleur décroissante coïncide peu à peu avec la perception de sa cause et s’extériorise, pour ainsi dire, en représenta­tion.Phénomènes assez courant dans les familles, on le retrouve aussi à l’œuvre dans le comportement économique et social, des individus aux nations.Une dynamique spéculative se met en ordre de marche et continue le travail de sape de l’économie grecque : les baisses de la note du pays, via les agences de notation, augmentent les taux d’intérêt à 10 ans et donc le risque de défaut de paiement.Il n’est pas intelligent, au sens humain du mot, et ce n’est pas un assemblage, car il n’est pas fait d’éléments.De plus, il n’y a pas de troubles plus fréquents ni mieux étudiés que ceux de la mémoire auditive des mots.Certains préconisent une forte réduction des impôts, qui serait susceptible de dynamiser l’économie française, en incitant les actifs à travailler davantage, les ménages à épargner, les entreprises à investir et à embaucher, qui les rendrait la France plus compétitives.Parfois des renforcements sont nécessaires pour faire face à ce phénomène nouveau.

Publicités