Les fausses certitudes du projet de régulation de l’électricité

Réunies, ces deux conditions assurent à chacun des états psychologiques passés une existence réelle, quoique inconsciente.Mais on en dirait autant de l’induction.S’ils ne marchent pas, comme on dit, s’ils ont les pieds nickelés, ce n’est pas sans bonnes raisons.agence digitale de notoriété aime à rappeler cette maxime de Montesquieu, »J’appelle préjugé, non pas ce qui fait qu’on ignore de certaines choses, mais ce qui fait qu’on s’ignore soi-même ».Mais l’importance de cette technologie dépasse la dimension purement quantitative de sa production.Faudra-t-il louer, faudra-t-il approuver sans cesse ?Comme les Romains, leurs pères très pratiques, ne se sont-ils pas montrés défians de ces deux genres, où l’imagination n’a plus de guide qu’elle-même, l’allégorie et la légende ?Je vous défie de prouver, par expérience ou par raisonnement, que moi, qui vous parle en ce moment, je sois un être conscient.Ce qui me réussissoit, ce me semble, assez bien, d’autant que, tâchant à découvrir la fausseté ou l’incertitude des propositions que j’examinois, non par de foibles conjectures, mais par des raisonnements clairs et assurés, je n’en rencontrois point de si douteuse que je n’en tirasse toujours quelque conclusion assez certaine, que ce n’eût été que cela même qu’elle ne contenoit rien de certain.Il n’y aurait pas de quoi rire.En général, quand il s’est produit une fois, il tend à se reproduire, et à chaque nouvelle expé­rience on se dit : « J’ai souvent rêvé que j’évoluais au-dessus du sol, mais cette fois je suis bien éveillé.Comme l’effort par lequel votre voix passe d’une note à la suivante est discontinu, vous vous représentez ces notes successives comme des points de l’espace qu’on atteindrait l’un après l’autre par des sauts brusques, en franchissant chaque fois un intervalle vide qui les sépare : et c’est pourquoi vous établissez des intervalles entre les notes de la gamme.

Publicités