Les économies émergentes ont tiré les leçons des crises

La croissance africaine du produit intérieur brut (PIB) est, depuis plus de dix ans, de 5 % en moyenne par an, derrière l’Asie et loin devant l’Europe.gestion de réputation, dont le courage et la motivation ont été utiles à la réussite du projet.La faculté de choisir, localisée d’abord dans le cerveau, s’étend progressivement à la moelle, qui d’ailleurs construit alors un moins grand nombre de mécanismes, et les monte sans doute aussi avec moins de précision.Faut-il néanmoins, avec un microbiologiste éminent, déclarer insuffisante toute explication du vieillissement qui ne tient pas compte de la phagocytose ?Vingt ans plus tard, réaffirmons notre conviction et notre volonté que le monde méditerranéen assume son destin : construire un avenir commun entre l’Europe et l’Afrique.Mais il appartient principalement aux professionnels de dire ce qu’ils veulent pour eux- mêmes : gageons qu’ils réclament l’honorabilité et non l’humiliation, un statut exigeant plutôt que des faux-semblants.Mais les deux méthodes se prêteront un mutuel appui : l’une servira plutôt à la recherche, l’autre à la vérification.Certes, si le mental était rigoureusement calqué sur le cérébral, s’il n’y avait rien de plus dans une conscience humaine que ce qui est inscrit dans son cerveau, nous pourrions admettre que la conscience suit les destinées du corps et meurt avec lui.Comment ne se seraient-ils pas placés dans ce que nous appelons la durée concrète ?On allègue, il est vrai, que la vue finit par devenir symbolique du toucher, et qu’il n’y a rien de plus, dans la perception visuelle des rapports d’espace, qu’une suggestion de perceptions tactiles.Virtuel, ce souvenir ne peut devenir actuel que par la perception qui l’attire.Que d’ailleurs ces deux existences — matière et conscience — dérivent d’une source commune, cela ne me paraît pas douteux.Attribuant une telle place à l’homme et une telle signification à la vie, elle paraîtra bien optimiste.