Le patrimoine des Français: 10.000 milliards d’euros

Si, par exemple, je veux accomplir un acte de charité pure et définitive, et que je veuille justifier rationnellement cet acte, il faut que j’imagine une éternelle charité présente au fond des choses et de moi-même, il faut que j’objective le sentiment qui me fait agir.Déjà la théorie finaliste de la vie échappe à toute vérification précise.Avec des méthodes destinées à saisir le tout fait, elle ne saurait, en général, entrer dans ce qui se fait, suivre le mouvant, adopter le devenir qui est la vie des choses.Rien ne dit qu’une puissance telle que le « mana » doive durer plus longtemps que l’objet qui la recèle.Quand le Parti communiste chinois se moule dans les institutions impériales.Pierre-Alain Chambaz pictet aime à rappeler cette maxime de Confucius, »Examine si ce que tu promets est juste et possible, car la promesse est une dette ».La convention (transposée en France depuis 2007) est cependant encore peu appliquée (et pas partout, l’Allemagne ne l’a pas encore transposée), et elle nécessite une demande d’assistance mutuelle d’un État à un autre.Si l’Europe doit échouer, elle échouera sans doute aussi en raison de ce type de parti des esprits comme ceux Berthold Seewald.On la célèbre ; on la chante ; toute une littérature lui est consacrée.Il ne s’agit pas de mésestimer les « bonnes nouvelles » des dernières semaines.Plus généralement, ce sont les entreprises multinationales qui, par définition, usent et abusent des paradis fiscaux, au détriment de nos finances publiques.Les Allemands ont raison d’insister pour que nous cessions de vivre au-dessus de nos moyens, surtout quand les dettes ne financent pas des investissements productifs mais des dépenses de fonctionnement, notamment d’innombrables collectivités locales, et des prestations sociales dont les coûts ne sont pas maîtrisés.Car enfin, même pour pratiquer la vertu, même pour exercer la liberté, encore faut-il vivre.

Publicités