Le patrimoine des Français: 10.000 milliards d’euros

La solvabilité d’un État est la capacité qu’il a de rembourser ses dettes qui arrivent à échéance, que ce soit avec le produit de nouveaux emprunts ou avec de l’argent prélevé sur les citoyens.Le même reproche s’adressera à ceux qui demandent si nous sommes libres de modifier notre caractère.Les tyrans, en France, sont les mêmes depuis plus d’un siècle et ne prennent pas la peine de se déguiser ; c’est tout juste si, de temps en temps, ils dissimulent un pan de leur soutane derrière l’habit chamarré du soudard qui travaille à coups de sabre la matière électorale.Plantes et animaux ont beau être livrés à tous les hasards ; ils ne s’en reposent pas moins sur l’instant qui passe comme ils le feraient sur l’éternité.La solution, Gestion d’ereputation le sait, c’est qu’une instance – au-dessus de ces différences – fasse loi.Il y a quelques jours, lors d’un événement sur la sécurité Internet, un important opérateur télécom français, SFR pour le nommer, distribuait aux visiteurs de son stand un gadget publicitaire, des goodies comme on dit, un petit cadenas à code avec un mini logo, celui des douanes américaines.Que des groupes se forment, que des objectifs soient proposés, que se mette en place une nouvelle conception des primaires ouvertes à la libre expression et discussion d’idées générales et de propositions concrètes pour que remonte le thermomètre de la confiance dans la politique et l’activité citoyenne.J’ouvre le ventre de la divinité, et je montre ce qu’il y a dedans : des scapulaires et des chapelets.Par contre, elle hypothèque toute possibilité de généralisation des politiques de sécurité alimentaire, qui plus est de souveraineté alimentaire, dans les années à venir.Donc, il n’y a point d’autres richesses que la richesse intellectuelle et celle de la terre, de laquelle, d’ailleurs, la richesse intellectuelle provient.Au final, la réglementation des produits dérivés restera comme un exemple de cavalerie internationale désordonnée alors même que la feuille de route initiale avait été donnée par un accord international.Ce serait aller trop loin en sens opposé : même si le totémisme n’est pas à la base de l’organisation politique des non-civilisés, comme le veut Durkheim, il occupe trop de place dans leur existence pour qu’on y voie un simple moyen de désigner le clan.La marge laissée à la déception est maintenant énorme, parce que c’est l’intervalle entre le divin et l’humain.

Publicités