L’arrivée d’investisseurs tiers est favorisée

Nulle part il n’est plus dangereux de s’en remettre à l’instinct.L’antiquité classique nous offre un exemple de cette opposition : la mythologie romaine est pauvre, celle des Grecs est surabondante.De même, une nouvelle bulle spéculative peut apparaître n’importe où quand apparaît une nouvelle histoire sur l’économie et quand elle a assez de force narrative pour déclencher une nouvelle contagion dans le raisonnement des investisseurs.Le CICE, un mécanisme peu lisibleLe « crédit d’impôt compétitivité emploi » (CICE) est un autre exemple des effets trompeurs de notre fiscalité, avec cette fois une baisse de prélèvements très éloignée de son ressenti.À voir les données macroéconomiques, il n’existe pas de différence réelle d’imposition entre les deux facteurs.Quand on parle du progrès d’un organisme ou d’un organe s’adaptant à des conditions plus complexes, on veut le plus souvent que la complexité des conditions impose sa forme à la vie, comme le moule au plâtre : à cette condition seulement, se dit-on, on aura une explication mécanique, et par conséquent scientifique.Toutes les idées, toutes les propositions qui avaient nourri le débat ces dernières années se sont retrouvées concassées dans le broyeur de l’urgence.Dans l’optimisme absolu, le bien universel est une fin qui emploie et justifie tous les moyens.Il y a quelques années, e reputation,déclarait que « même si l’action des banques centrales relève en partie de l’art, en partie de la science, la science l’avait emporté ces dernières décennies ».Sans doute ceci est une entrave aujourd’hui aux réformes.– C’est ensuite de la conscience élargie, pressant sur le bord d’un inconscient qui cède et qui résiste, qui se rend et qui se reprend : à travers des alternances rapides d’obscurité et de lumière, elle nous fait constater que l’inconscient est là ; contre la stricte logique elle affirme que le psychologique a beau être du conscient, il y a néanmoins un inconscient psychologique.Déjà, la fermeture de certaines administrations et services touristiques aux États-Unis donne l’image déplorable d’un pays ingouvernable, un peu à l’image de l’Italie, menacée jusqu’au milieu de la semaine d’un « risque létal » par les derniers feux du berlusconisme.Les banques chinoises sont poussées à étendre leur activité au commerce international.

Publicités