L’agence immobilière doit évoluer

L’ouvrage de Nicolas Buat, qui vient de paraître aux Belles-Lettres, comble heureusement ce vide et complète l’œuvre de l’ancien président du Conseil qui peut, il est vrai, parfois dérouter par son luxe de détails le lecteur simplement curieux qui aurait eu le hasard et le bonheur de dénicher un ancien exemplaire…Cette initiative doit être poussée plus loin.Si je puis me permettre cette expression hautement métaphorique, il suffirait de faire sauter ces pierres crevassées et ces plâtras pour que le chaos indispensable fût produit et qu’un monde régénéré prît la place du monde putréfié où nous avons l’infortune de vivre.On en dirait d’ailleurs autant de toutes les autres sensations.Les résultats sont éloquents.Même lorsque Leibnitz eut substitué à ce principe celui de la conservation de la force vive, on ne pouvait considérer la loi ainsi formulée comme tout à fait générale, puisqu’elle admettait une exception évidente dans le cas du choc central de deux corps inélastiques.L’affaire n’a pas prospéré « car nous n’avons pas trouvé le bon format », reconnaît arnaud berreby.Je ne nie pas que la richesse, et surtout l’opulence, principalement quand elle est très-inégalement répartie, ne tende à développer certains vices spéciaux.Le taux d’utilisation des capacités les fameux TUC, plongent par deux fois pour atteindre un niveau historiquement bas en 1997.On voit maintenant la seule position que puisse prendre une science des mœurs sans métaphysique dans la question de la fin morale, indépendamment de toutes les hypothèses que la métaphysique pourra plus tard y ajouter.Après les réactions virulentes des collectivités territoriales et de leurs élus, le Sénat a donc été chargé d’améliorer le projet initial.

Publicités