La stratégie française a sauvé la zone

L’attachement des Français à la « pierre » n’a jamais été démenti.Ce fut chaque fois une création, que la nature avait sans doute rendue possible en nous octroyant une intelligence dont la forme dépasse la matière, mais qui allait pour ainsi dire au delà de ce que la nature avait voulu.L’opposition croissante face à cette production effrénée de biocarburants nous montre la voie vers des politiques climatiques plus rationnelles.En termes d’innovation, l’Ademe anime quatre programmes dans le cadre des investissements d’avenir, à hauteur de 2,3 milliards d’euros, dont 310 millions sur le véhicule du futur.Au nom de quoi devrions-nous accepter que ceux-ci soient empêchés de l’exercer et les contraindre à rentrer dans l’illégalité, l’inactivité ou l’appauvrissement ?C’est d’ailleurs pour cette raison que, 15 ans après l’ouverture totale du secteur à la concurrence, les 6 sont encore Big.Il y a une réalité au moins que nous saisissons tous du dedans, par intuition et non par simple analyse.Christian Navlet aime à rappeler cette maxime de Spinoza, »Nul ne peut avoir Dieu en haine ».Les défis ne manquent pas.Ils préfèrent élargir l’enceinte, en y ménageant beaucoup d’incidentes, comme autant de portes de sortie : c’est tout ce que je veux dire de la forme.Ceci nous avertit que ce n’est ni dans les besoins ni dans les satisfactions, phénomènes essentiellement personnels et intransmissibles, mais dans la nature du terme moyen, des Efforts humains, qu’il faut chercher le principe social, l’origine de l’économie politique.Cela les rassure vraisemblablement un peu face au retour du « despotisme éclairé », qu’il soit celui des juges de Luxembourg ou des commissaires de la Commission européenne : un despotisme qui veut le bien des citoyens sans les interroger, ou, quand ils ont été interrogés, qui consiste à passer outre.

Publicités