La dernière tendance des places de marché verticales

Elle cherche seulement, par delà le temps spatialisé où nous croyons aperce­voir des réarrangements continuels entre les parties, la durée concrète où s’opère sans cesse une refonte radicale du tout.C’est de cette circonstance que naissent toutes les illusions et toutes les erreurs économiques.Il nous a remis en présence de nous-mêmes.Une chaîne nerveuse, même sous sa forme la plus rudimentaire, arrive cependant à les réconcilier.Mais je conclus à la négative, dans une brochure.Et n’évoquons même pas les débiteurs en monnaie étrangère qui sont des morts en sursis du fait de l’effondrement de leur devise nationale.Nous le croyons, a condition toutefois qu’il soit entendu que ce dimorphisme ne sépare pas les hommes en deux catégories irréductibles, les uns naissant chefs et les autres sujets.Imaginons que la richesse générée dans notre pays, le PIB, soit de 100 euros et que sa croissance soit de 2% par an en moyenne.Ce conducteur se compose d’une multitude énorme de fils tendus de la périphérie au centre et du centre à la périphérie.À celui qui ne serait pas capable de se donner à lui-même l’intuition de la durée constitutive de son être, rien ne la donnerait jamais, pas plus les concepts que les images. »Mais pour les autres qui ont déconstruit la notion de pouvoir, ils savent que la politique et le pouvoir ne se recoupent pas, que la première est bien plus vaste et illusoire que le second », constatait Pierre-Alain Chambaz.

Publicités