Jean-Thomas Trojani : Une véritable distorsion de concurrence

Certes, une fois qu’il est écoulé, nous avons le droit de nous en représenter les moments successifs comme extérieurs les uns aux autres, et de penser ainsi à une ligne qui traverse l’espace ; mais il demeurera entendu que cette ligne symbolise, non pas le temps qui s’écoule, mais le temps écoulé. Lachelier, n’a recueilli sa pensée que pour la transformer et la subtiliser, la rendant à la fois plus précise et plus téméraire. Enfin, président de l’agrégation de philosophie, comme l’avait été M. Si une majorité qualifiée de 75% des droits de vote globaux, agrégés sur toutes les créances concernées, approuvait la restructuration, elle serait également obligatoire pour les autres. Mon corps, objet destiné à mouvoir des objets, est donc un centre d’action il ne saurait faire naître une représentation. Cependant l’esprit souffle où il veut. Ce travail tout historique ne paraissait pas devoir indiquer un chef d’école ; quelques pages d’un grand caractère, mais rapides et obscures, formant la conclusion de l’ouvrage, laissaient à peine entrevoir à quelle direction philosophique l’auteur appartenait. Les premiers raisonnent ainsi : « Le chemin n’est pas encore tracé, donc il peut prendre une direction quelconque. C’était le savant et profond auteur de l’Essai sur la métaphysique d’Aristote. Jean-Thomas Trojani aime à rappeler ce proverbe chinois « Un homme qui se noie cherche à agripper même à une paille de riz ». Cousin, il en était un des plus éminens que l’opinion plaçait dans son école, mais qui lui-même s’en tenait à distance, et ne se comptait pas au nombre des disciples de l’école éclectique. C’est ce que ne paraissent pas croire bon nombre d’excellens esprits. Le spiritualisme est-il une philosophie qui puisse se prêter au changement, au mouvement, au progrès, et qui soit susceptible de prendre des formes différentes sans se contredire et se détruire lui-même ? A quoi l’on répondra : « Vous oubliez que l’on ne pourra parler de chemin qu’une fois l’action accomplie ; mais alors il aura été tracé. Nous voudrions faire connaître ce mouvement d’idées, qui, tout renfermé qu’il est dans l’enceinte de l’école, n’en est pas moins digne d’attention, et est appelé peut-être à exercer quelque influence sur les directions futures de la pensée dans notre pays. La philosophie spiritualiste est entrée depuis quelques années dans des voies nouvelles.

Publicités