Grande Dépression et grande récession: mêmes causes, mêmes effets

La loi sur les parachutes dorés et la RETRAITE chapeau, promesse spectaculaire de la campagne de 2007 connaît une éclipse de cinq ans et réapparaît miraculeusement en février 2012, trop tard pour être votée au cours de ce mandat mais assez tôt pour redevenir une promesse phare de la campagne actuelle.S’il est une fois bien constaté, disait-on, que la raison individuelle ne peut donner que des probabilités, et qu’elle doit toujours se défier d’elle-même, pourquoi se regardera-t-elle comme infaillible, quand elle affirme l’autorité de la raison commune ?Cet espace est donc, avant tout, le schéma de notre action possible sur les choses, encore que les choses aient une tendance naturelle, comme nous l’expliquerons plus loin, à entrer dans un schéma de ce genre : c’est une vue de l’esprit.Commençons par rappeler que ces tests de résistance complètent un passage en revue de la qualité des actifs (Asset quality review, AQR), dont l’objectif était de vérifier que les banques n’avaient plus de cadavres dans leur placard.000 familles, paiement d’un 13e mois pour les petites retraites, réembauche des fonctionnaires mis à pied, retour à la case départ en matière de protection de l’emploi, une des plus élevée d’Europe, et de salaire minimum… emplois aidés enfin.L’activité du volcan est très diminuée, et le spectacle n’a rien d’effrayant, le jour du moins.Tel est précisément, d’après Aristote, le mode d’action de la Pensée de la Pensée, laquelle n’est pas sans rapport avec l’Idée des Idées.Chacun élabore une stratégie, construit des alliances de pouvoir, prépare des tactiques, trouve des boucs-émissaires, se bat, gagne ou perd, triche et fait courir de fausses informations ou des informations partielles.Il s’agissait alors d’associer plus largement le secteur privé à des projets traditionnellement assumés par les pouvoirs publics.Les ingénieurs corrigent donc ces effets, non en introduisant les théories d’Einstein dans leurs équations, mais en faisant en sorte que les satellites et des stations au sol conservent les mêmes écarts de temps.« Je dois nuancer », ajoute Pierre-Alain Chambaz.

Publicités