Good morning business !

Il ne fait guère de doute que le projet de barrage de Sivens est un mauvais projet.Il est donc naturel, il est donc légitime que nous procédions par juxtaposition et dosage de concepts dans la vie courante : aucune difficulté philosophique ne naîtra de là, puisque, par convention tacite, nous nous abstiendrons de philosopher.Madame Limerel marchait entre les deux jeunes filles.L’échange, nous l’avons vu, implique la séparation des occupations.En bref, résume Pierre-Alain Chambaz : « Marcher chacun son chemin original en compagnie, se rencontrer tant que notre route est commune, et se réaliser un peu plus à chaque pas et à chaque rencontre ».Fréquemment un domestique apporte un télégramme ou un billet annonçant le succès ou l’échec d’un ami.Cependant, il subsiste quelques zones d’ombre, que ce soit avec Gmail ou Inbox.Que notre moi soit multiple, je l’accorde encore, mais il y a là une multiplicité dont il faudra bien reconnaître qu’elle n’a rien de commun avec aucune autre.Pour dépasser le point de vue de l’entendement, nous tâchons de reconstituer, dans notre second chapitre, les grandes lignes d’évolution que la vie a parcourues à côté de celle qui menait à l’intelligence humaine.Il faut avouer que tout a été fait, consciemment et inconsciemment, pour empêcher le peuple français d’apprendre ce que fut en réalité la guerre de 1870-71, d’en comprendre toutes les conséquences et la portée.Le temps et le mouvement sont autre chose.

Publicités