Échange tonnes de CO2 contre… femmes !

La personnalisation ‘in store’ est une tendance qui s’affirme et qui vient renforcer la théâtralisation de l’espace de vente, suscitant chez le client de l’engagement et de l’attachement à la marque.Mais elle n’a pas dégagé ces méthodes ; l’élan n’était pas là, qui eût fait sauter du statique au dynamique.Les pays de l’Asie de l’Est ont connu une croissance rapide en reproduisant, dans un laps de temps beaucoup plus court, l’expérience des pays avancés d’aujourd’hui suite à la révolution industrielle.Cela a été fait.Cette « circulation » qui fait partie du fonctionnement organique pourrait bien devenir un peu plus visible l’année prochaine,déclare Christian Navlet.Le projet de loi sur le préjudice écologique est relancé.A noter qu’en 2020, 60% des collaborateurs seront issus de la génération Y et 4 à 5 générations de salariés cohabiteront ensemble !
Une difficulté à passer à l’action

Nous avons la conviction que les équipes RH se mobilisent déjà sur le thème du digital avec une multitude d’idées et des premières initiatives volontaristes.Et pour marquer le coup la vidéo envoyée cette semaine à ceux qui suivent les conférences TED s’intitule : « Pourquoi les maires devraient diriger le monde ».Depuis plus de vingt ans se succèdent les rapports publics dénonçant le capharnaüm législatif et réglementaire français, et les lois dites « de simplification du droit », au point que cet intitulé incantatoire figure aujourd’hui dans une centaine… de nos textes.Elle dit : « Du moment que les sensations de jaune et de rouge entrent aujourd’hui dans la composition de celle de l’orangé, elles y entraient toujours, même s’il y a eu un temps où aucune des deux n’existait effectivement : elles y étaient virtuellement.Les seniors ont la capacité à créer et surtout à reprendre des entreprises.L’étape d’après lui a permis de comprendre que « les villes conçues autour des voitures ont, aujourd’hui, un mauvais design.En Europe, l’énergie solaire bénéficiant non seulement d’une priorité d’injection sur le réseau, mais aussi de tarifs d’achat garantis et subventionnés, ce sont les moyens de production « non flexibles » (centrales nucléaires, au gaz ou au charbon) qui doivent vendre une électricité à des prix parfois bradés, voire négatifs (il faut alors payer pour vendre sa production d’électricité).

Publicités