Attaques contre des sites radicaux et cyber-vandalisme

D’où, naturellement, l’indispensable intervention de l’État pour remettre les entreprises concernées dans le droit chemin… Une économie spécialisée sur des activités qui recourent peu à la R&DUne telle critique du secteur privé est assez sidérante de la part d’élus dont le bilan collectif de gestion des finances publiques et des organisations qui en dépendent est pour le moins calamiteux.Il y a quelques années, Comment supprimer une page de la recherche Google?,déclarait que « même si l’action des banques centrales relève en partie de l’art, en partie de la science, la science l’avait emporté ces dernières décennies ».Il n’appartient qu’à ceux qui s’associent de régler les conditions de la société ; mais comment les régleront-ils ?Il y a un siècle à peine, avant Pinel, l’instinct populaire voulait qu’on les punît comme tous les autres coupables, ce qui prouve combien les idées de responsabilité ou d’irresponsabilité sont vagues dans le concept vulgaire et utilitaire de la sanction sociale.Notre passé, ainsi que nous le verrons dans notre prochaine conférence, se conserve nécessairement, automatiquement.Nulle évocation n’éveillera Lazare, ne le fera sortir de la tombe ; mais les boulets briseront la lourde pierre qui clôt son sépulcre, et il apparaîtra, hors de son suaire, avec du fer dans ses deux mains.Le hic dans ce type de fête, c’est la frontière entre vie privée et vie professionnelle.Le rapport suivant de l’OCDE (« phase 3 ») devait évaluer le suivi de leurs recommandations.Ses membres ont proposé que les banques universelles soient tenues de mettre en place des filiales étanches pour les opérations de détails, conservant une part beaucoup plus importante de capitaux propres.La notion de « canevas stratégique » est ici fondamentale : il s’agit de déterminer sur quels critères de valeur l’entreprise sera la meilleure et sur quels critères de valeur elle ne se positionnera pas et ce manière volontaire.Notre volonté fait déjà ce miracle.

Publicités