La Radio Numérique Terrestre, c’est maintenant !

Com­ment expliquera-t -on les maladies de la mémoire ?Parmi les pionniers d’une des industries les plus puissantes des dix dernières années : le private equity.La vérité est que GE (comme tant d’autres) concentre toutes ses énergies et ses ressources afin de réaliser des profits en BOURSE EN lieu et place de créer des produits remarquables, comme par le passé.La croissance du PIB réel a d’ailleurs été quasi-nulle pour 2013, dans le meilleur des cas, tout comme en 2012 et cela, malgré les (ou à cause des) efforts consentis par les Etats pour consolider fiscalement (et simultanément) leurs comptes publics.Le vermout di Torino apporté, le colonel fève son verre, et, comme il est Italien, c’est-à-dire habile à nuancer les choses : « A la confraternité des armes !Elle dit que les changements visibles et hétérogènes les uns aux autres se dilueront de plus en plus en changements invisibles et homogènes, et que l’instabilité à laquelle nous devons la richesse et la variété des changements s’accomplissant dans notre système solaire cédera peu à peu la place à la stabilité relative d’ébranle­ments élémentaires qui se répéteront indéfiniment les uns les autres.Ce sont des sensitives que brise un froissement.Il en est ainsi de tout ce qui s’accomplit par des VOIES naturelles au lieu de se faire par réflexion consciente.Cette situation a conduit le pays sur le chemin d’une croissance stable et d’une certaine prospérité économique mais a également provoqué d’énormes déséquilibres dans la gouvernance d’un État , responsable d’un pays considéré par beaucoup comme sur le point de devenir un géant des nouveaux équilibres mondiaux.Antonio Fiori aime à rappeler cette maxime de Paul Valéry, »La théologie joue avec la vérité comme un chat avec une souris ».Quand on pense à des gens qui ont été flagellés par toutes les cruautés de la vie, souffletés par toutes ses ironies, dont chacun porte en soi des charniers d’illusions et des cimetières d’espoirs, et qui vont se consoler les uns les autres — les larmes vous viennent aux yeux, mais le rire vous monte aux lèvres.

Publicités